Menstruation toujours en avant signifie fertile? | Je suis en bonne santé

Vous voulez tomber enceinte rapidement ? La première question que tous les médecins se poseront certainement est de savoir comment est votre cycle menstruel. Est-ce que c'est doux, est-ce toujours à l'heure et quand est le premier jour de la dernière période menstruelle (LMP). Et si le calendrier menstruel avançait toujours de quelques jours par mois ? Est-ce un bon signe ou vice versa pour la fertilité ? Allez, suivez la discussion ici.

Cycle menstruel, pas seulement la menstruation

Comprenez-vous le cycle menstruel? Ne vous méprenez pas, le cycle menstruel ne compte pas seulement les menstruations, vous savez. Le cycle menstruel est une série de changements que le corps d'une femme subit chaque mois lorsque les ovaires libèrent un ovule et que l'utérus se prépare à la grossesse. Ce cycle est divisé en quatre phases, à savoir la phase menstruelle, la phase folliculaire, la phase d'ovulation et la phase lutéale.

La phase menstruelle commence le premier jour de la menstruation et est le moment où la phase folliculaire commence. Au cours de cette phase, hormone de stimulation de follicule (FSH), est libérée du cerveau pour stimuler le développement d'un seul follicule dominant contenant un seul ovule. Au cours de leur maturation, le follicule libère des œstrogènes qui stimulent l'épaississement de la muqueuse utérine. La phase folliculaire se termine au début de l'ovulation. La durée de cette phase peut varier, de sorte que la durée totale du cycle variera d'une femme à l'autre.

Après cela, la phase lutéale commence avec l'ovulation et se poursuit jusqu'à la menstruation. Au cours de cette phase, les ovaires libèrent de la progestérone qui fait mûrir la muqueuse utérine et la prépare à l'implantation de l'embryon. Si la grossesse ne se produit pas, les niveaux de progestérone chutent et des saignements surviennent. La phase lutéale dure généralement environ 14 jours.

En général, le cycle menstruel est de 28 jours, mais chaque femme est différente. De plus, la durée du cycle menstruel d'une femme peut varier d'un mois à l'autre. Votre cycle menstruel est considéré comme régulier s'il dure de 21 à 38 jours. Comment le calculer ? Les mamans comptent simplement à partir du premier jour de la dernière menstruation jusqu'au début des règles suivantes. À partir de là, vous pouvez savoir combien de temps dure votre cycle menstruel, s'il dure 21 jours ou plus de 38 jours.

Le principal avantage d'avoir un cycle menstruel très régulier est que vous pouvez prédire le jour et l'heure de début de vos règles, il sera donc plus facile de déterminer quand l'ovulation aura lieu et vous aurez plus de chances de tomber enceinte.

Lisez aussi : Étude : Douleur menstruelle semblable à une crise cardiaque !

Quel est votre cycle menstruel ?

La durée du cycle menstruel a-t-elle une importance ? Bien sûr que c'est important. La durée du cycle menstruel est un indicateur majeur du déséquilibre hormonal et si l'ovulation se produit régulièrement ou non. C'est ce déséquilibre hormonal qui affecte grandement comment et quand l'ovulation se produit pendant le cycle menstruel. Sans ovulation, la grossesse ne peut pas avoir lieu.

S'il est décrit, il existe au moins 3 types de cycles menstruels qui peuvent survenir, à savoir :

1. Cycle menstruel normal

Nombre de jours : 21 à 35 jours.

Cycle menstruel avec le nombre idéal de jours et régulier, montre que l'ovulation régulière se produit tous les mois et que toutes les hormones sexuelles ont lieu en équilibre pour soutenir la conception naturelle.

2. Cycle menstruel court

Nombre de jours : Moins de 21 jours.

Si le cycle menstruel est ainsi, l'ovulation peut ne pas se produire ou se produire plus tôt que d'habitude. Médicalement, des cycles plus courts peuvent indiquer que les ovaires contiennent moins d'ovules et que la ménopause approche. Alternativement, un cycle court peut indiquer que l'ovulation ne se produit pas. Si un test sanguin le confirme, la conception naturelle peut être plus difficile.

Qu'est-ce qui cause des cycles menstruels plus courts? À mesure qu'une femme vieillit, son cycle menstruel se raccourcit. Lorsque le nombre d'ovules disponibles dans les ovaires est réduit, le cerveau libère plus d'hormone folliculo-stimulante (FSH) pour stimuler les ovaires à développer des follicules. Cela se traduit par un développement folliculaire plus précoce et une ovulation plus précoce, ce qui entraîne des cycles plus courts. De plus, des saignements peuvent parfois survenir même lorsque l'ovulation ne se produit pas, et cela peut apparaître comme un cycle raccourci.

Lisez aussi : Quelles sont les causes des menstruations tardives ?

3. Cycles menstruels longs ou irréguliers

Nombre de jours : Plus de 35 jours.

Si vous avez des cycles menstruels longs ou irréguliers, c'est un indicateur que l'ovulation ne se produit pas ou du moins pas régulièrement, ce qui rend la fécondation difficile.

La cause de ce cycle est le manque d'ovulation régulière. Au cours d'un cycle normal, il y a une baisse de la progestérone qui provoque des saignements. Si le follicule ne mûrit pas et n'ovule pas, la progestérone n'est jamais libérée et la muqueuse utérine continue de se former en réponse aux œstrogènes.

Finalement, la muqueuse de l'utérus devient si épaisse qu'elle devient instable. Si on le compare, l'épaississement de la muqueuse utérine est comme un empilement continu de blocs, jusqu'à ce qu'il finisse par "s'effondrer". Lorsque cela se produit, il y aura des saignements. Ces saignements sont imprévisibles, souvent très abondants, et durent longtemps.

Il existe de nombreuses causes d'anovulation (les ovaires ne libèrent pas régulièrement des ovules matures), comme une anomalie de la glande thyroïde ou une augmentation de l'hormone prolactine. Les deux peuvent interférer avec la capacité du cerveau à communiquer avec les ovaires et entraîner une anovulation. Autre que ça, syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), un syndrome causé par un déséquilibre des hormones sexuelles, peut également provoquer un échec de l'ovulation. Ce déséquilibre hormonal provoque non seulement des problèmes d'ovulation et de fertilité, mais peut également augmenter le risque de fausse couche.

Alors, parmi les trois cycles menstruels mentionnés ci-dessus, lequel arrive-t-il régulièrement aux mamans ? Si vos règles ont toujours quelques jours d'avance, mais qu'elles font toujours partie d'un cycle menstruel normal, vous n'avez pas à vous inquiéter.

Surtout, assurez-vous d'avoir des relations sexuelles sans contraception trois jours avant et jusqu'au jour de l'ovulation. Parce que le sperme d'un homme peut vivre 3 à 5 jours dans les organes reproducteurs féminins, mais l'ovule d'une femme ne vit que 12 à 24 heures après l'ovulation.

Au cours de cette courte période de temps, les ovules et les spermatozoïdes sont plus susceptibles de se rencontrer dans la trompe de Fallope et la fécondation se produit, puis se fixe à l'utérus, ou à ce que l'on appelle communément la grossesse. (EST)

Lisez aussi: 9 changements qui se produisent dans votre corps lorsque vous souffrez de syndrome prémenstruel

Référence

NHS. Cycle menstruel.

Santé des femmes. Cycle menstruel.

Fertilité de Shady Grove. Cycle menstruel et fertilité.

Messages récents