Consommation d'antibiotiques pendant l'allaitement

Les activités d'allaitement ou de donner du lait maternel (ASI) aux bébés sont des activités bénéfiques non seulement pour les bébés, mais aussi pour les mères. Pour les bébés allaités, le lait maternel est une source de nutrition optimale pour la croissance et le développement des enfants, ainsi que des bienfaits immunologiques ou immunitaires.

Pour les mères elles-mêmes, l'allaitement offre également plusieurs avantages. Entre autres, une perte de poids plus rapide après l'accouchement, une augmentation liaison ou le lien entre la mère et l'enfant, peut même réduire le risque pour la mère de développer un cancer du sein !

Mais parfois, il y a des choses qui empêchent une mère d'allaiter son bébé. L'un d'eux est si une mère qui allaite prend certains médicaments. En tant que pharmacienne, je reçois souvent des questions sur la sécurité d'utilisation des médicaments chez les mères qui allaitent. Les antibiotiques sont une classe de médicaments souvent interrogée sur leur innocuité chez les mères qui allaitent.

Les antibiotiques, comme nous le savons tous, sont une classe de médicaments utilisés pour soulager ou guérir les infections bactériennes. Une antibiothérapie est nécessaire pour une mère qui allaite qui est exposée à certaines infections afin que la mère puisse récupérer rapidement. Le choix des antibiotiques pour les mères qui allaitent est basé bien sûr sur le type et la localisation de l'infection subie, ainsi que sur l'innocuité du médicament chez les mères qui allaitent.

Un médicament seul est généralement considéré comme sans danger pendant l'allaitement s'il ne passe pas dans le lait maternel et n'est donc pas pris par un bébé allaité, ou s'il passe dans le lait maternel mais n'a pas d'effet indésirable sur un nourrisson allaité.

Lisez aussi: 6 antibiotiques naturels selon la recherche

Antibiotiques à utiliser en toute sécurité pendant l'allaitement

Il existe plusieurs types et classes d'antibiotiques qui sont généralement sans danger pour les mères qui allaitent.

1. Amoxicilline ou association d'amoxicilline et de clauvulanate

Le premier est l'amoxicilline et une combinaison d'amoxicilline et de clavulanate. Cet antibiotique est assez largement utilisé, entre les lingettes pour les infections du tube digestif causées par des bactéries Helicobacter pylori, infections cutanées, infections des voies respiratoires inférieures, pharyngite, amygdalite et sinusite. L'amoxicilline passe dans le lait maternel mais n'a pas d'effets indésirables sur le bébé.

2. Classe d'antibiotiques des céphalosporines

Vient ensuite la classe d'antibiotiques des céphalosporines. Il existe de nombreux exemples de cette classe d'antibiotiques. Par exemple, ceux administrés par voie orale comprennent le céfadroxil et le céfixime, tandis que ceux administrés par perfusion comprennent la ceftriaxone et le céfépime. Semblable à l'amoxicilline, cette classe d'antibiotiques passe dans le lait maternel mais n'a généralement pas d'effet nocif sur les bébés allaités.

3. Azithromycine

Le prochain antibiotique qui est tout à fait sûr pour les mères qui allaitent est l'azithromycine. Cet antibiotique est généralement utilisé pour les infections des voies respiratoires telles que la pneumonie communautaire, ainsi que pour les maladies sexuellement transmissibles telles que la gonorrhée. Cet antibiotique passe également dans le lait maternel, mais aucun effet secondaire n'a été signalé chez les nourrissons allaités.

4. Amikacine

L'amikacine est le prochain antibiotique qui est tout à fait sûr pour les mères qui allaitent. En effet, l'amikacine ne passe pas dans le lait maternel. L'amikacine elle-même n'est disponible que sous forme d'injection, donc son utilisation est uniquement dans les hôpitaux, généralement pour les cas d'infections graves telles que la septicémie.

Lisez aussi : Prendre des antibiotiques pendant la grossesse, est-ce sans danger ?

Antibiotiques déconseillés pendant l'allaitement

Les antibiotiques fluoroquinolones, tels que la ciprofloxacine et la lévofloxacine, ne sont pas recommandés pour les femmes qui allaitent. En effet, cette classe d'antibiotiques peut provoquer des effets secondaires chez les bébés allaités tels que : arthropathie (maladie articulaire).

Si une mère qui allaite doit prendre cet antibiotique parce qu'il n'y a pas d'autre option, l'allaitement doit généralement être arrêté et il ne peut être repris que 48 heures après la dernière fois qu'elle a reçu ce médicament. Le lait maternel peut être exprimé mais ne peut toujours pas être donné au bébé. La ciprofloxacine et la lévofloxacine elles-mêmes sont généralement utilisées dans les infections des voies respiratoires, du tube digestif et des voies urinaires.

La tétracycline est un autre antibiotique dont l'utilisation est également déconseillée chez les mères qui allaitent, car elle peut provoquer des effets secondaires sous forme de décoloration des dents chez les bébés allaités. Cependant, cet antibiotique est rarement utilisé.

Ce sont des antibiotiques qui sont sûrs et moins sûrs à utiliser par les mères qui allaitent. Pour les antibiotiques qui peuvent être utilisés en toute sécurité pendant l'allaitement, cela signifie que les mères peuvent toujours allaiter directement ou indirectement pendant que les antibiotiques sont consommés. Avec une note, s'il y a d'autres médicaments qui sont consommés, alors tous ces médicaments sont également sûrs à utiliser pendant l'allaitement.

Si vous allaitez et que vous développez ensuite une maladie nécessitant un traitement médicamenteux comprenant des antibiotiques, n'oubliez pas de toujours informer votre médecin et votre pharmacien que vous allaitez. Avec cette information, le médecin ou le pharmacien peut choisir des médicaments plus sûrs pour les mères qui allaitent. Alors j'espère que ça arrivera solution gagnant-gagnant où la mère peut encore récupérer et l'allaitement peut toujours être effectué sans interruption.

Cependant, si cela n'est pas possible, l'arrêt temporaire de l'allaitement est généralement une option afin que le bébé ne soit pas exposé aux effets secondaires du médicament et que l'état de la mère puisse toujours être traité. Salutations saines!

Référence:

de Sá Del Fiol, F., Barberato-Filho, S., de Cássia Bergamaschi, C., Lopes, L. et Gauthier, T., 2016. Antibiotiques et allaitement. Chimiothérapie, 61(3), p.134-143.

Mathew, J., 2004. Effet des antibiotiques maternels sur les nourrissons allaités. Journal Médical Postdoctoral, 80(942), pp.196-200.

Messages récents