Le congé maternité devient 6 mois - GueSehat.com

L'air frais concernant le congé de maternité pour les salariées est contenu dans le projet de loi sur la résilience familiale (RUU) proposé par le DPR. Le congé de maternité qui est désormais accordé pour 3 mois (généralement 1,5 mois avant l'accouchement et 1,5 mois après l'accouchement), est proposé d'être prolongé à 6 mois. En savoir plus sur ce projet de loi, les mamans !

Allocation de congé de maternité prolongée dans le projet de loi sur la résilience familiale

La discussion sur le projet de loi sur la résilience familiale (RUU) est toujours en cours. Avez-vous déjà entendu dire qu'à l'avenir la loi réglementera les obligations du mari et de la femme dans le mariage, que les enfants doivent séparer les chambres, ou doivent se présenter aux familles ou aux personnes LGBT ? Oui, ces points sont inclus dans ce projet de loi.

Cependant, tous les articles du projet de loi sur la résilience familiale ne sont pas controversés. Il y conçoit également le bien-être des femmes salariées dans leur rôle de mère, à savoir l'octroi d'un congé de maternité pour les femmes salariées d'agences gouvernementales ou d'entités commerciales pendant 6 mois. Ce droit est garanti à l'article 29 alinéa (1). Outre le congé de maternité, l'article garantit également le droit des femmes qui travaillent à allaiter et à bénéficier d'une aide à la garde d'enfants tout en travaillant.

Plus précisément, le contenu de l'article 29 alinéa (1) du projet de loi sur la résilience familiale est le suivant :

« Le gouvernement central, les gouvernements régionaux, les institutions de l'État, les entreprises publiques (BUMN) et les entreprises régionales (BUMD) sont tenus d'aider les femmes qui travaillent dans leurs agences respectives à obtenir :

1. Le droit à un congé de maternité et d'allaitement pendant 6 (six) mois, sans perdre leurs droits aux salaires ou traitements et leur poste de travail ;

2. Possibilité d'allaiter, de préparer et de conserver le lait maternel (ASIP) pendant les heures de travail ;

3. Installations spéciales pour l'allaitement sur le lieu de travail et dans les établissements publics ; et

4. Des garderies sûres et confortables sur le lieu de travail.

Lire aussi : Retour au travail après un congé maternité, que préparer ?

Seuls les employés des agences d'État peuvent-ils obtenir ce privilège ? Ne vous inquiétez pas, ce projet de loi appelle également les acteurs économiques (secteur privé) à donner à leurs travailleurs les mêmes droits dans l'article 134.

Les acteurs économiques sont invités à mettre en œuvre des politiques favorables à la famille dans leur environnement commercial, telles que le droit à un congé de maternité de 6 mois et des horaires de travail favorables à la famille. L'article se lit comme suit :

« Les acteurs commerciaux visés à l'article 131, paragraphe (2), lettre h, jouent un rôle dans la mise en œuvre de la résilience familiale par le biais de politiques favorables à la famille dans leur environnement commercial, notamment :

1. Aménagement d'horaires de travail favorables à la famille ;

2. Peut donner à la salariée le droit à un congé de maternité de 6 (six) mois, sans perdre son droit à son poste ;

3. Mise à disposition d'installations physiques et non physiques dans leur environnement commercial pour soutenir les travailleuses dans l'exercice de leurs fonctions de mères de famille ;

4. Organiser des activités communes sous forme de réunions familiales dans le milieu des affaires ;

5. Participer à la mise en œuvre de la résilience familiale à travers des activités de responsabilité sociale des entreprises ;

6. Offrir aux employés la possibilité de suivre des conseils avant le mariage, des examens de santé avant le mariage, d'accompagner les femmes lors de l'accouchement et/ou de s'occuper d'enfants malades. »

Pour information, le Family Resilience Bill est une proposition du DPR et a été proposé par 5 membres du DPR composé de 4 factions. Ce projet de loi a été inscrit dans le programme prioritaire de législation nationale de la RPD (Prolegnas).

Lisez aussi : Voici comment traiter les plaies périnéales après un accouchement normal

Le congé de maternité affecte la qualité de l'allaitement des mères indonésiennes

S'il est ratifié plus tard, l'ajout d'un congé de maternité comme indiqué dans le projet de loi sur la résilience familiale pourrait être une bonne chose pour la qualité de l'allaitement des mères indonésiennes. En effet, les données Riskesdas de 2003 à 2018 montrent que la prévalence de l'allaitement maternel exclusif en Indonésie ne s'est pas améliorée, allant seulement de 32% à 38%. C'est clairement encore très loin de l'objectif national qui est de 80 %.

La réalisation actuelle à cet endroit a quelque chose à voir avec le congé de maternité court qui ne peut pas faciliter la période d'allaitement exclusif de 6 mois, selon une étude intitulée B Resfeeding Connaissances, Attitudes et Pratiques chez les cols blancs et les cols bleus en Indonésie fait par le Dr. dr. Ray Wagiu Basrowi, MKK., de ILUNI Médecine du travail, Faculté de médecine, Université d'Indonésie. Le fait a également révélé que la plupart des mères qui travaillent en Indonésie ont encore des connaissances et un comportement inadéquats concernant le processus d'allaitement.

Dans cette publication, il y a 2 points les plus influents comme facteur déterminant pour le succès ou l'échec de la lactation. Le premier est le statut de la mère en tant que travailleuse à temps plein. Si une mère qui allaite retourne au travail après la fin de son congé de maternité, elle risque deux fois plus de ne pas poursuivre l'allaitement exclusif. Les données obtenues montrent que 44% des travailleuses craignent de quitter leur travail pendant les heures de travail. C'est la principale raison du mauvais comportement de lactation d'une mère.

Le deuxième point qui a une grande influence sur le succès du processus de lactation est la connaissance de l'allaitement. Ce qui, si la mère travaille et a peu de connaissances, il sera difficile de réussir à donner un allaitement exclusif.

Pour autant, il n'est pas nécessaire d'attendre que le projet de loi sur la résilience familiale soit passé en règle pour pouvoir allaiter exclusivement et continuer jusqu'à ce que le petit ait 2 ans. Même maintenant, vous pouvez toujours revendiquer vos droits de lactation dans le cadre d'un congé limité ou d'installations de lactation au bureau. Les étapes que vous pouvez faire sont :

  • Mettez un tablier et trouvez une pièce fermée dans le bureau pour exprimer le lait maternel.
  • Dès le début, demandez à votre patron la permission d'exprimer le lait maternel toutes les 3 heures.
  • Prêt à prendre la peine d'apporter divers besoins pour exprimer le lait maternel au bureau. (NOUS)

La source

CNN Indonésie. Projet de loi sur la résilience familiale.

NCBI. Congé de maternité et allaitement exclusif .

Messages récents