Avantages du concombre pour les femmes enceintes | je suis en bonne santé

Pendant la grossesse, vous pouvez toujours grignoter. Surtout si vous grignotez des fruits nutritifs et riches en fibres. L'un d'eux est le concombre ou le concombre, qui a secrètement plusieurs avantages pour les mamans. Continuez à lire jusqu'à la fin pour plus d'informations.

Avantages du concombre pour les femmes enceintes

Vous savez, si vous êtes enceinte depuis que vous êtes enceinte, vous êtes devenu plus détaillé et plus minutieux dans le choix de votre alimentation. Parce que la nutrition joue un rôle important pour la santé des mamans et de votre petit.

Sans oublier, il existe des suggestions de personnes autour des mythes alimentaires associés à la grossesse, tels que les conseils pour éviter les concombres car ils peuvent provoquer des pertes vaginales. Mais calmez-vous, en fait le concombre a divers avantages pour les mamans, vous savez. Entre autres :

  • Bon pour le développement fœtal

Les concombres contiennent des vitamines et des minéraux dont vous avez besoin pour un développement fœtal optimal, tels que les vitamines C, B1, B2 et B3, l'acide folique, le zinc, le potassium, le magnésium et le fer.

  • Prévenir ou traiter la constipation

L'augmentation de l'hormone progestérone pendant la grossesse provoque le relâchement des muscles du corps, y compris les intestins, ce qui ralentit la digestion. Cela provoque alors des mamans sujettes à la constipation pendant la grossesse. Heureusement, les concombres sont riches en fibres, ce qui facilite l'évacuation des selles.

  • Augmenter l'immunité

L'apport d'antioxydants est classé comme très important pour les mamans car ces produits chimiques aident à protéger les cellules des dommages causés par la formation de radicaux libres dans le corps. Les radicaux libres peuvent être contrés par des antioxydants que vous pouvez obtenir à partir de légumes et de fruits, y compris les concombres.

Ce fruit contient une collection d'antioxydants, tels que les flavonoïdes, les lignanes et les triterpènes, qui non seulement protègent les cellules, mais réduisent également l'inflammation, renforcent l'immunité et préviennent les infections pendant la grossesse.

Lisez aussi: Récupération après un accouchement normal
  • Prévenir les saignements

Le concombre est l'une des sources les plus riches en vitamine K. Cette vitamine liposoluble a la propriété de lier le calcium, nécessaire au maintien des os et essentiel à la coagulation du sang.

La fonction de coagulation du sang est importante pour garantir que vous ayez suffisamment de sang pour vous préparer au travail et à la récupération par la suite. Une fois que le bébé est né, il a également besoin de suffisamment de vitamine K pour la coagulation du sang.

Bien que la carence en vitamine K soit très rare, certains bébés naissent avec de faibles niveaux de vitamine K. Par conséquent, l'administration de vitamine K est recommandée pour tous les nourrissons après la naissance afin de minimiser le risque de saignement grave.

  • Prévenir la déshydratation

À quoi pensez-vous lorsque vous entendez le mot déshydratation ? Ne vous méprenez pas, la déshydratation ne vous donne pas seulement soif, vous savez. La déshydratation pendant la grossesse et non traitée correctement peut entraîner de graves complications de grossesse, notamment des anomalies du tube neural, un faible niveau de liquide amniotique et un accouchement prématuré.

Ces risques entraînent alors des effets à long terme pour le bébé, tels que des malformations congénitales et des carences nutritionnelles. Heureusement, les concombres font partie des fruits riches en eau. Il contient environ 95% d'eau, il peut donc être une bonne et délicieuse source de liquides pour les mamans, en plus de boire 8 à 12 verres par jour.

  • Maintenir la glycémie

Le maintien de la glycémie est l'un des facteurs les plus importants pour une bonne grossesse. La raison en est que 2 à 4 femmes enceintes sont susceptibles de souffrir de diabète gestationnel, même sans antécédents de diabète.

C'est pourquoi vous devez maintenir une alimentation équilibrée et variée, et être plus prudent dans le choix des collations si vous avez envie de manger des aliments sucrés pendant la grossesse.

Eh bien, le concombre est l'un des choix frais d'aliments riches en fibres, faibles en sucre et en calories, ce qui permet de maintenir la glycémie. Le goût est également frais et "neutre" car il n'est pas trop sucré mais pas trop mauvais non plus.

Lisez aussi : Évitez 4 erreurs courantes lors de l'allaitement, trouvez les bonnes informations, mamans !

Règles de consommation de concombre

Après avoir connu les nombreux avantages nutritionnels des concombres, les mamans seront bien sûr plus intéressées à les consommer. Mais rappelez-vous, gardez un œil sur les limites de sécurité, en particulier pour les femmes enceintes. La raison en est que les concombres ont des effets secondaires possibles s'ils sont consommés en quantités excessives, tels que :

  • Peut provoquer des éructations excessives, des ballonnements, des maux d'estomac et une indigestion. Ces symptômes sont dus à la teneur en cucurbutacine et peuvent survenir si vous avez un système digestif sensible.
  • Augmentez la fréquence des mictions, ce qui peut vous mettre mal à l'aise. Cela est dû à la teneur élevée en eau des concombres.
  • Parfois, les concombres peuvent provoquer une réaction allergique qui entraîne des démangeaisons et un gonflement.

Alors, quelle quantité de concombre est bonne et sûre à manger ? Fondamentalement, les mamans sont toujours en sécurité si vous voulez manger 1 à 2 mini concombres par jour. Pour plus de sécurité, lavez sous l'eau courante pendant au moins 3 minutes, puis retirez la peau du concombre avant de le consommer. (NOUS)

Lire aussi : Pourquoi le lait maternel est-il considéré comme le meilleur apport pour les enfants ?

Référence

Premier cri parental. Concombre pendant la grossesse

Maman Jonction. Manger du concombre

Messages récents